Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Les facultés paranormales > Les perceptions extra-sensorielles (ESP) > Les visions, les appartitions, les fantômes >  

  

Sainte Thérèse d'Avila voit le Christ
 
 

Sainte Thérèse est interrogée par son confesseur :

  • " - Mon Père. Notre Seigneur se tient près de moi. [...]
    - Comment le voyez-vous ?
    - Mon Père, je ne le vois point. [...]
    - Alors comment savez-vous que c'est le Christ ?
    - Je ne sais comment, mon Père. Mais je sais que c'est lui. [...] Une lumière éclaire l'entendement sans nous frapper en tant que lumière. [...]
    - Une lumière qui n'en est pas une ?
    - Non, car son éclat n'éblouit point [...]
    - Qui vous dit que c'est Jésus-Christ ?
    - Il me le dit lui-même. Mais avant qu'il me le dise, l'entendement en moi le sait déjà. " (cité par Auclair, 1960, p. 109 sq.)
  • Cette vision constitue une sorte de " savoir " immédiat, hors de toute perception, car cette vision n’a aucun caractère d’" extériorité ". Elle persiste souvent à l’identique, que le sujet ait les yeux ouverts ou fermés. La vue n’est donc pas en cause. D’ailleurs, personne ne voit l’apparition, en dehors du visionnaire lui-même, comme d’ailleurs le confirment tous les cas où une foule était rassemblée autour du visionnaire (Lourdes, Fatima... et jusqu’à Medjugorje). Il ne s’agit pas non plus d’une croyance, puisque les enregistrements électro-encéphalographiques révèlent des tracés équivalents à ceux notés lors d’une perception habituelle. Est donc fausse la définition habituelle de la vision : " chose surnaturelle que voient ou croient voir certaines personnes ".

    Revenir en haut
    Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

     

    Mise-à-jour le 31/04/2005