Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Vous êtes paranormal >  

  

Prémonition active
 
 

Vous allez tenter de prévoir le contenu de votre journée, l’issue d’une rencontre par exemple, la réussite d’une action…

Premier point fondamental : se défier du désir, de toute forme de souhait. Faire le silence dans son esprit.

Avec un peu d’entraînement, on perçoit alors la prémonition, sous la forme d’une intuition d’une authenticité dépassant la raison. Il s’agit d’un " message " simple, positif ou négatif, généralement sans détail, donnant la connotation " affective " de l’événement prévu.

Parfois, il faut " aider " la prémonition. Nous avons, sur l’événement prévu, une idée générale qu’il faut préciser. " Lisez " alors cette intuition en la comparant à des événements connus :

  • Un matin, en me levant, je sens une tristesse que je vois liée à la couleur noire. Banal, direz-vous : un deuil ! Je me suis interrogé, en profondeur. La tristesse paraissait bien modérée par rapport à une mort. L’après-midi, je déchirais malencontreusement un blouson bleu nuit !

    Autre exemple : je devais affronter une rencontre très importante pour moi et qui se présentait vraiment très mal. Mon inconscient me livra, avec une constance curieuse, le message (en anglais !) : " no problem ". Effectivement, mon adversaire me tira d’affaire d’une manière incompréhensible pour moi, et contre son propre intérêt.

  • Un certain entraînement est néanmoins nécessaire pour distinguer le désir (le souhait) de la prémonition.

    Revenir en haut
    Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

     

    Mise-à-jour le 31/04/2005