Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Les facultés paranormales > La Magie ou sorcellerie > La Magie >  

  

La Magie noire
 
 

pain planté d'aiguilles Dans un site consacré au paranormal, il importe de parler de Magie noire. Mon propos n’est pas de la promouvoir, en aucune façon, mais de donner des informations sur la manière dont on peut la comprendre.

Le premier principe, c’est que la Magie noire repose, comme tout le paranormal, sur notre capacité à mettre en branle les lois de l’Univers. Le modèle du Mental, et ses niveaux profonds permet de donner un cadre à cette hypothèse. De ce fait, il y a lieu de prendre la Magie noire, comme la Magie dans son ensemble, avec le plus grand sérieux. Ceci ne veut pas dire qu’il faut en être la victime, et surtout pas la victime consentante.

Combien de fois ai-je vue de consultant me dire : "On m'a dit que j'étais envoûté". L'envoûtement est en effet la pratique la plus fréquente en Magie noire, mais, fort heureusement, ce n'est souvent qu'une illusion. Il s'agit de réagir. Et pour cela, il faut comprendre comment fonctionne la Magie noire.

Sur le plan pratique, la Magie noire repose sur un certain nombre de pratiques, que nous ne décrirons pas ici, mais qui toutes, en fin de compte, visent à susciter des images mentales très fortes et à mobiliser la pensée autour d’un but néfaste. La Magie noire s’entoure donc d’un cérémonial qui vise à mettre la pensée dans les dispositions souhaitées. Les objets, poudres et philtres, n’ont pas d’autre but.

On ne peut pas la pratiquer impunément, car, même si au début " on n’y croit pas ", les premiers effets, perceptibles par tous les pores de la peau, font que le processus échappe à la volonté et à la raison. En effet, le " moteur " de la Magie (noire ou blanche) ne se situe pas au niveau du conscient mais de l’inconscient profond, et plus particulièrement la part de nous-même qui prend en compte la réalité environnante (notre cerveau " animal "). Or, nous ne contrôlons pas ces instances (pas plus que nous ne contrôlons le fonctionnement de notre cœur…).

Les effets de la Magie noire ? Plutôt que de répondre de manière moraliste, on peut s’inspirer du témoignage de Sonia Lazareff " La sorcière blanche " : initiée à la Magie noire, elle se trouve embarquée dans une spirale infernale, où les deuils et les malheurs se succèdent jusqu’à ce qu’elle soit obligée de rentrer en France.

Comment résister à la Magie noire ?

Illustration : dessin personnel.


Revenir en haut
Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

 

Mise-à-jour le 31/04/2005