Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Les facultés paranormales > Les autres facultés paranormales > La guérison non médicale >  

  

Les "leveurs de maux"
(extraits de "Guérir l'âme et le corps" de Dominique Camus)

 
 

Face à la maladie, à la douleur physique, une seule chose compte : que cesse au plus vite l’intolérable. Cependant, bon nombre de nos concitoyens estiment que vouloir guérir selon les règles édictées par la médecine officielle n’est pas toujours la façon la plus rapide, la plus sûre et la moins coûteuse qui soit. Il n’est pas nécessaire d’arpenter en tout sens nos campagnes et nos villes pour rencontrer des personnes qui préfèrent requérir les services d’individus qui ont un " don " en la matière, une capacité reconnue comme telle par leurs compatriotes. Parmi les différentes pratiques de guérissage ayant cours dans notre pays, je ne parlerai ici que de celle des " leveurs de maux ", ces gens qui ont la faculté de " lever " du corps des humains ou des animaux les maux qui les affligent. Ils y parviennent en effectuant simplement quelques gestes, c’est pourquoi on les appelle bien souvent les " toucheurs".

Les motifs les plus fréquemment invoqués pour justifier le choix de ce genre de cure sont le caractère aléatoire des thérapeutiques présentées par les médecins et les limites de leur savoir. C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit de traiter certaines dermatoses comme les verrues, le zona, l’eczéma ou le psoriasis. On met généralement en avant la brièveté de la séance de soins et ses effets très rapides. C’est bien parce qu’il n’avait pas " les moyens de traîner comme ça " avec son affection que notre chauffeur routier s’est fait examiner par Yvon Legalais : " C’est pas le tout, moi quand je roule pas, j’suis pas payé ". Ces propos nous rappellent que, pour bon nombre de nos concitoyens, le corps est un incontournable instrument de travail, fait que nous avons tendance à oublier. Il est donc hors de question qu’il ne puisse fonctionner correctement.

Il est également des situations où la raison impose d’agir promptement. On recourt aux services d’un leveur de maux, sachant que de toutes façons " ça ne fait pas de mal ", et que l’intervenant en question " a toujours su y faire ". Ceci est souvent le cas lorsqu’il faut contrevenir aux ardeurs du venin inoculé par la morsure d’une vipère ou faire cesser la douleur d’une piqûre d’abeille, d’une entorse ou d’une brûlure. Dans le cas, bien improbable, où le don se trouverait pris en défaut " il sera toujours temps d’appeler le docteur ".

Chahutant dans la cuisine avec son frère, une enfant reçut le contenu d’une friteuse bouillante sur le côté du visage, le cou et le torse. Irène Calmel nous dit : " Qu’est-ce que vous vouliez que je fasse ! La petite, elle hurlait tout ce qu’elle pouvait. Alors je m’y suis mise. On a vite déshabillé la gosse et j’ai soufflé. Comme elle était salement brûlée, ça m’a bien pris dix minutes. J’étais complètement saoule après. Il m’a fallu plus de temps pour récupérer que la gamine. Elle, ça a été une affaire de quelques minutes. Moi j’avais les poumons qui me brûlaient, et puis la gorge aussi. Mais ça c’est une autre affaire. "

La mère de l’accidentée déclare qu’elle a " agi comme ça, sans réfléchir. Je savais qu’Irène [qui est sa voisine de palier] a le don pour le feu, alors j’ai fait ni une ni deux... Le plus incroyable de l’affaire c’est que je serrais Catherine dans mes bras et qu’elle ne disait rien. Elle sentait plus rien. Quand on a appelé le docteur le lendemain matin, il n’en revenait pas. Quand je lui ai raconté ce qui s’était passé, il a juste dit "vous avez bien fait". Il m’a simplement prescrit une lotion pour que ça cicatrise sans faire de marques. C’est tout... On peut dire que ça lui a mis des points d’interrogations plein la tête. "

Voir aussi le cadre du leveur de maux.

*
* *

Dominique Camus, ethnologue et sociologue, est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont " Pouvoirs sorciers ", " Paroles magiques, secrets de guérison ", " Jeteurs de sorts et désenvoûteurs " (Imago).


Revenir en haut
Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

 

Mise-à-jour le 31/04/2005