Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Les explications >  

  

Explications, normal et paranormal
 
 

Avant de parler d’expliquer scientifiquement le paranormal, il faudrait parler de l’explication du normal, car on ne peut pas demander au paranormal ce qu’on ne demande pas au normal. Pour " expliquer " le paranormal comme on l’a fait du " normal ", il faut énoncer des lois de " co-variation " : plus on lâche une bille haut (dans le vide), plus elle va vite (accélération constante). La difficulté pour le paranormal est qu’on ne peut quantifier les variations du facteur-clé (voir plus haut) : la pensée.

Rhine a fait une étude scientifique du paranormal (comme ses successeurs), mais il n’a pas défini pour autant la " pensée ". Il s’est limité à demander à ses expérimentateurs de " penser ". Comme on le sait maintenant, l’essentiel du processus est " inconscient ", il est donc pratiquement incontrôlable. En témoignent les difficultés qu’ont les grands " médiums " à mettre en œuvre à la demande leurs facultés (cf. Ury Geller, Girard… après les médiums du début du siècle). À l’heure actuelle seul un contrôle " qualitatif " peut être obtenu, même si une vague quantification peut parfois être.

Quelles sont les perspectives d’avenir ? De nombreux chercheurs se penchent sur ce sujet. Dans les grandes lignes, on peut dire que des conditions matérielles précises sont susceptibles d’induire un fonctionnement inconscient spécifique, dont les variations pourraient être quantifiées. L’énorme enjeu de cette question, et les conséquences qui pourraient résulter d’une utilisation perverse de ces facultés imposent une certaine discrétion.

Cependant, pour ma part, je pense que, pour la personne directement concernée par l’expérience paranormale, celle-ci ne saurait se situer que dans une démarche inspirée par le Bien et, si possible, une évolution spirituelle.

Revenir en haut
Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

 

Mise-à-jour le 31/04/2005