Ouriel

 


1. Facultés paranormales
2. Expliquer le paranormal
3. Vous êtes paranormal
4. Questions fréquentes
5. Ouvrages conseillés
6. Liste des conférences
7. Nouveautés
 
    
 
Les explications > Explications, normal et paranormal >  

  

L'explication du "normal"
 
 

L’explication du monde actuel passe par un certain nombre de " lois physiques ".

Comment construit-on une loi physique ? On prend un fait, par exemple laisser tomber une lourde bille. On fait alors des mesures, par exemple à chaque instant de la chute de la bille sa place et sa vitesse. On en tire alors une loi, ici la " gravitation " permettant de prévoir à chaque instant les paramètres de la bille, moyennant une accélération constante " g ", valant approximativement 9,81 m/s².

Cette loi n’est jamais prouvée. Elle est seulement validée dans certaines conditions : vitesse initiale nulle, bille assez lourde pour pouvoir négliger les frottements de l’air (à moins de faire l’expérience dans un tube à vide), etc. On aura aussi soin d’éviter des perturbations (électromagnétiques en particulier).

On tente alors une explication. Avant Newton, on parlait d’accélération de la pesanteur. À partir de lui, on a parlé de " gravitation universelle ", qui consiste en l’attraction mutuelle de tout corps (nous attirons la terre à nous !). Avec Einstein et sa théorie de la Relativité générale, on parle de " courbure de l’espace-temps " Dans quelques décennies, ou quelques siècles, une théorie plus générale viendra prendre sa place.

Il faut observer le comportement de certains savants et les lois en cours de construction pour comprendre le caractère très intuitif et peu rationnel de la démarche scientifique. On a montré (cf " La souris truquée ") que Mendel avait inventé une bonne partie des expériences qu’il a présenté à l’appui de sa théorie de la génétique. Récemment, on a constaté que Pasteur avait délibérément masqué ses propres expériences quand elles allaient dans le sens de la " génération spontanée ". Einstein a introduit dans sa théorie de la Relativité générale un artifice de calcul, car il ne pouvait pas admettre certaines de ses conclusions. Cette constante a longtemps été retirée des traités, arguant qu’il s’agissait d’une fraude. Actuellement, on est en train de la réintroduire car elle semble fournit des résultats plus conformes à l’observation (en particulier sur l’expansion de l’univers). Ne parlons pas des interprétations de la physique quantique dont aucune ne convainc la totalité des experts.

Il n’y a donc pas d’" explication " du normal. Il y a des interprétations qui rendent provisoirement compte des faits, jusqu’à ce qu’une théorie plus générale apparaisse (comme la conception du temps à la fin du 19ème siècle).

Chaque " loi " est en fait une représentation commode de la réalité, qui " tient " tant qu’elle n’est pas " rejetée ".

On dit souvent, à l'encontre du paranormal : "C'est une coïncidence". Or, contrairement à l'apparence, ce n'est pas une explication, car le hasard est, avant tout, une absence d'explication.

Revenir en haut
Page précédente                            Plan du site                            Page suivante

 

Mise-à-jour le 31/04/2005